Présentation

  • J.J.Pujo : Accompagnant bénévole auprès des personnes en fin de vie en soins palliatifs.
  • : J.J.Pujo : Accompagnant bénévole auprès des personnes en fin de vie en soins palliatifs.
  • : Ce site se veut informatif et documentaire sur l'accompagnement de la personne malade ou en fin de vie. - Site indépendant de toutes associations -
  • Contact
  • Retour à la page d'accueil

Flux RSS

  • Flux RSS des articles

Littérature - Poème

"Du ventre de ma mère au ventre de la terre" de Antoinette Godain

"Quand la vie tutoie la mort" de Sylvie Garoche"

"Les soignants face au burn-out" de Alexandre Manoukian"

"La mort apaisée" d'Elise et Michaëlle GAGNET

"L'accompagnant" de Jean-Yves Revault

"Carnet d'une infirmière de nuit" de Anne Perraut Soliveres

"La mort à vivre" Livre collectif

"D'une même voix" de Annick Auzou

"Face à celui qui meurt" de Patrick Verspieren

"Face à la maladie grave" de Martine Rusznievski

NUMERO AZUR

Le service téléphonique qui informe

ou écoute toutes les questions

relatives à la fin de vie

- 0 811 020 300 -

du lundi au samedi de 8h00 à 20h00

(Prix d'un appel local)

Document à télécharger sur le site

de l’Institut national de prévention

et d’éducation à la santé (Inpes) : ICI.gif

-------------------------------------------

Numéro national contre la maltraitance

des personnes âgées

et des adultes handicapés

qui se sentent victimes de maltraitance

 HABEO.jpg  est à votre écoute au 3977

Avertissement

Chaque sujet traité et publié par pujo-j-jacques.net est une synthèse de données provenant de sources d'informations diverses qui sont explicitement citées en fin d'article par un lien de renvoi vers cette source.
L'administrateur du site http://www.pujo-j-jacques.net/ s'engage à modifier, supprimer tout ou partie de document d'un auteur qui en ferait la demande par mail à j.j.pujo@free.fr
Limitation de responsabilité : Le contenu des textes et articles reproduits sur ce site ainsi que les liens et hyperliens de renvoi vers d'autres sites sont offerts à titre informatif et documentaire, ils n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas la responsabilité de http://www.pujo-j-jacques.net/

Lundi 18 avril 2011 1 18 /04 /Avr /2011 11:50

          Écouter, c'est peut-être le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu'u n .L-ecoute.jpg C'est lui dire tu es important pour moi, tu es intéressant, je suis heureux que tu sois là.   

       Écouter, c'est commencer par se taire...Avez-vous remarqué combien les dialogues sont remplis d'expressions de ce genre: "c'est comme moi quand...," ou bien " ça me rappelle..."  Bien souvent, ce que l'autre dit n'est qu'une occasion de parler de soi.

       Écouter, c'est commencer par arrêter son petit cinéma intérieur, son monologue portatif, pour se laisser transformer par l'autre. C'est accepter que l'autre entre en nous même comme il entrerait dans notre maison et s'y installerait un instant, s'asseyant dans notre fauteuil, y prenant ses aises.

       Écouter, ce n'est pas chercher à répondre à l'autre, sachant qu'il a en lui-même les réponses à ses propres questions. C'est, refuser de penser à la place de l'autre, de lui donner des conseils et même de vouloir le comprendre.

       Écouter, c'est accueillir l'autre avec reconnaissance, tel qu'il se définit lui-même, sans se substituer à lui pour lui dire ce qu'il doit être. C'est être ouvert, positivement, à toutes les idées, à tous les sujets, à toutes les expériences, à toutes les solutions, sans interpréter, sans juger, laissant à l'autre le temps et l'espace de trouver la voie qui est la sienne.

       Écouter, ce n'est pas vouloir que quelqu'un soit comme ceci ou cela, c'est apprendre à découvrir ses qualités spécifiques. Être attentif à quelqu'un qui souffre, ce n'est pas donner une solution ou une explication à sa souffrance, c'est lui permettre de la dire et de trouver lui-même son propre chemin pour s'en libérer.

       Apprendre à écouter quelqu'un, c'est l'exercice le plus utile que nous puissions faire pour nous libérer de nos propres détresses.

       Écouter, c'est donner à l'autre ce que l'on ne nous a peut-être jamais donné:de l'attention, du temps, une présence affectueuse.

        C'est en apprenant à écouter les autres que nous arrivons à nous écouter nous même, notre corps et nos émotions, c'est le chemin pour apprendre à écouter la terre  et la vie, c'est devenir poète, c'est sentir le coeur et voir l'âme des choses. A celui qui sait écouter est donné de ne plus vivre à la surface: il communie à la vibration intérieure de tout vivant.

Texte écrit par André Gromolard, fils de paysan, cinquième d'une famille de sept enfants, est né en 1938. Il est actuellement prêtre dans une paroisse de l'agglomération lyonnaise.

Liste des livres écrit par André DUMOLARD consultable en cliquant > ICI.gif

N'être plus écouté : c'est cela qui est terrible lorsqu'on est vieux. [Albert Camus]

« Tu ne vaux que ce que valent tes rencontres, le seul luxe est celui des relations humaines » (Saint-Exupéry)
Publié dans : Poèmes sur l'écoute - Ecrire un commentaire
Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés