Présentation

  • J.J.Pujo : Accompagnant bénévole auprès des personnes en fin de vie en soins palliatifs.
  • : J.J.Pujo : Accompagnant bénévole auprès des personnes en fin de vie en soins palliatifs.
  • : Ce site se veut informatif et documentaire sur l'accompagnement de la personne malade ou en fin de vie. - Site indépendant de toutes associations -
  • Contact
  • Retour à la page d'accueil

Flux RSS

  • Flux RSS des articles

Littérature - Poème

"Du ventre de ma mère au ventre de la terre" de Antoinette Godain

"Quand la vie tutoie la mort" de Sylvie Garoche"

"Les soignants face au burn-out" de Alexandre Manoukian"

"La mort apaisée" d'Elise et Michaëlle GAGNET

"L'accompagnant" de Jean-Yves Revault

"Carnet d'une infirmière de nuit" de Anne Perraut Soliveres

"La mort à vivre" Livre collectif

"D'une même voix" de Annick Auzou

"Face à celui qui meurt" de Patrick Verspieren

"Face à la maladie grave" de Martine Rusznievski

NUMERO AZUR

Le service téléphonique qui informe

ou écoute toutes les questions

relatives à la fin de vie

- 0 811 020 300 -

du lundi au samedi de 8h00 à 20h00

(Prix d'un appel local)

Document à télécharger sur le site

de l’Institut national de prévention

et d’éducation à la santé (Inpes) : ICI.gif

-------------------------------------------

Numéro national contre la maltraitance

des personnes âgées

et des adultes handicapés

qui se sentent victimes de maltraitance

 HABEO.jpg  est à votre écoute au 3977

Avertissement

Chaque sujet traité et publié par pujo-j-jacques.net est une synthèse de données provenant de sources d'informations diverses qui sont explicitement citées en fin d'article par un lien de renvoi vers cette source.
L'administrateur du site http://www.pujo-j-jacques.net/ s'engage à modifier, supprimer tout ou partie de document d'un auteur qui en ferait la demande par mail à j.j.pujo@free.fr
Limitation de responsabilité : Le contenu des textes et articles reproduits sur ce site ainsi que les liens et hyperliens de renvoi vers d'autres sites sont offerts à titre informatif et documentaire, ils n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas la responsabilité de http://www.pujo-j-jacques.net/

Dimanche 29 avril 2012 7 29 /04 /Avr /2012 16:33

La « personne de confiance » est une disposition innovante de la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, visant à répondre au besoin d’accompagnement des malades et des usagers tout au long de leur parcours de soins.

 

La désignation d’une personne de confiance est un droit, pas une obligation.

 

La possibilité de désigner et de se faire accompagner par une personne de confiance vaut autant en cas d’hospitalisation que dans le cadre d’une consultation avec un médecin de ville.

 

Tout établissement de santé quel qu’il soit (public ou privé) a l’obligation de proposer à une personne majeure hospitalisée de désigner une « personne de confiance ».

Ceci est valable quel que soit l’objectif ou la durée de l’hospitalisation : pour quelques heures, en hospitalisation de jour, ou pour un plus long séjour.

C’est également valable dans le cas d’une hospitalisation à domicile (HAD).

 

La personne de confiance peut, si la personne hospitalisée le souhaite, être présente lors des entretiens médicaux afin de l’aider à prendre les décisions la concernant.

 

Dans le cas où la personne hospitalisée est, à un moment donné, dans l’incapacité d’exprimer sa volonté, la personne de confiance est consultée par le médecin avant de prendre une décision d’ordre médical (sauf en cas d’urgence). Toutefois, le médecin n’est pas obligé de suivre l’avis de la personne de confiance.

La personne de confiance n’a pas accès au dossier médical de la personne qu’elle accompagne, sauf mandat exprès de cette dernière.

 

Elle ne prend pas non plus part aux décisions médicales.

 

 

« Pour en savoir plus »

 « Accompagner la fin de vie ; s’informer, en parler » 0 811 020 300 (prix d’un appel local)

Ou sur le site www.soin-palliatif.org

 

Lire la suite du dossier :

 

Le cadre législatif de la fin de vie

Quand et comment recourir aux soins palliatifs ?

L'organisation des soins et les soins palliatifs à domicile

Les demandes de mourir qu'en est-il ?

Le droit des malades en fin de vie : l'acharnement thérapeutique et l'arrêt des traitements

Le droit des malades en fin de vie : les directives anticipées

Le droit des malades en fin de vie : les prises de décision avec l'équipe

L'allocation journalière d'accompagnement d'une personne en fin de vie - AJAP

Le congé de solidarité familiale pour accompagner un proche en fin de vie

La souffrance psychologique du malade et de son entourage

Références

Publié dans : Droit du patient - Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés