Présentation

  • J.J.Pujo : Accompagnant bénévole auprès des personnes en fin de vie en soins palliatifs.
  • : J.J.Pujo : Accompagnant bénévole auprès des personnes en fin de vie en soins palliatifs.
  • : Ce site se veut informatif et documentaire sur l'accompagnement de la personne malade ou en fin de vie. - Site indépendant de toutes associations -
  • Contact
  • Retour à la page d'accueil

Flux RSS

  • Flux RSS des articles

Littérature - Poème

"Du ventre de ma mère au ventre de la terre" de Antoinette Godain

"Quand la vie tutoie la mort" de Sylvie Garoche"

"Les soignants face au burn-out" de Alexandre Manoukian"

"La mort apaisée" d'Elise et Michaëlle GAGNET

"L'accompagnant" de Jean-Yves Revault

"Carnet d'une infirmière de nuit" de Anne Perraut Soliveres

"La mort à vivre" Livre collectif

"D'une même voix" de Annick Auzou

"Face à celui qui meurt" de Patrick Verspieren

"Face à la maladie grave" de Martine Rusznievski

NUMERO AZUR

Le service téléphonique qui informe

ou écoute toutes les questions

relatives à la fin de vie

- 0 811 020 300 -

du lundi au samedi de 8h00 à 20h00

(Prix d'un appel local)

Document à télécharger sur le site

de l’Institut national de prévention

et d’éducation à la santé (Inpes) : ICI.gif

-------------------------------------------

Numéro national contre la maltraitance

des personnes âgées

et des adultes handicapés

qui se sentent victimes de maltraitance

 HABEO.jpg  est à votre écoute au 3977

Avertissement

Chaque sujet traité et publié par pujo-j-jacques.net est une synthèse de données provenant de sources d'informations diverses qui sont explicitement citées en fin d'article par un lien de renvoi vers cette source.
L'administrateur du site http://www.pujo-j-jacques.net/ s'engage à modifier, supprimer tout ou partie de document d'un auteur qui en ferait la demande par mail à j.j.pujo@free.fr
Limitation de responsabilité : Le contenu des textes et articles reproduits sur ce site ainsi que les liens et hyperliens de renvoi vers d'autres sites sont offerts à titre informatif et documentaire, ils n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas la responsabilité de http://www.pujo-j-jacques.net/

Dimanche 22 décembre 2013 7 22 /12 /Déc /2013 09:37

 

Capture-d-e-cran-2012-12-21-a--19.53.47.jpg

 

 


Publié dans : Actualités-Revue de presse - Ecrire un commentaire
Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

je suis entièrement d'accord avec vous, il ne faut pas négliger l'aspect religieux de cette fête

Commentaire n°1 posté par Centre d'appel le 21/12/2012 à 15h11

La fonction première de Noël  était d’assurer le retour de la lumière au moment du solstice d’hiver.  C’est seulement depuis le XIXe siècle que Noël est devenue une fête dite de « famille » pour la société bourgeoise victorienne en plein essor qui souhaitait incarner et véhiculer ses valeurs et ses aspirations, exalter le bonheur domestique et célébrer l’idée de la famille comme refuge et rempart contre les dangers du monde extérieur en plein urbanisation et modernisation. Ces idées se sont répandues dans les milieux populaires et l’Europe s’est fascinée pour cette morale du foyer familial et l’amour des enfants célébré au travers de rites et de décors à la lumière des chandelles. Cette première « philosophie de Noël » est faite de compassion, charité et désintérêt matériel.

Aujourd’hui, un tiers de l‘humanité célèbre ce jour de Noël, sans être chrétien pour autant. Cette fête est présente dans tous les coins du monde, souvent très loin  de ses origines géographiques et parfois de son ancrage religieux. C’est une fête devenue universelle aux traditions loyales depuis des décennies et exportées sur tous les continents. Le père Noël, les cadeaux, le sapin, le réveillon, le repas sont des traditions inchangées depuis un siècle et demi et ce rituel remet chaque année la famille en ordre malgré certaines tensions au pied du sapin. Noël est la fête la plus respectée qui soit, dans ses rituels et dans sa philosophie ainsi que dans le cœur de chacun. 

Mais n’oublions pas que notre « drôle » de monde tourne autour des conflits, des guerres, des fureurs de la nature,  des injustices et cherche une raison de vivre. Noël s’est drapé d’un symbole et d’un espoir de paix qui se répètent chaque année. Ne les laissons pas s’essouffler. Chaque fête de Noël doit continuer d’éveiller une petite lueur d’espoir au plus profond de chacun de nous, quelque soient nos religions, nos convictions, nos moyens et nos âges. La légende de Noël peut et doit perpétuer la mise en scène du don d’amour avec  la beauté gratuite d’offrir et un côté festif. En toute simplicité de préférence. 

Joyeux Noël et bonnes fêtes de fin d’année.

Réponse de jjp le 25/12/2012 à 17h35

Merci pour ce texte, ce rappel et en ce début d'année j'adresse le voeu que l'Être humain" retrouve la place qui doit être la sienne sur l'ensemble de notre "belle planète", la solidarité entre les personnes, entre les peuples, voilà déja un beau programme pour 2013...

Merci pour le contenu de ce blog et votre investissement.

Commentaire n°2 posté par Liliane le 07/01/2013 à 21h37

MERCI POUR CE BEAU SAPIN, ce message et le chant de NOEL2013***puisseTOUTE L'humanité MONDIALE VOUS écouter ET VOUS LIRE/ Bien cordialement

Commentaire n°3 posté par CARMEL le 22/12/2013 à 13h32
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés