Présentation

  • J.J.Pujo : Accompagnant bénévole auprès des personnes en fin de vie en soins palliatifs.
  • : J.J.Pujo : Accompagnant bénévole auprès des personnes en fin de vie en soins palliatifs.
  • : Ce site se veut informatif et documentaire sur l'accompagnement de la personne malade ou en fin de vie. - Site indépendant de toutes associations -
  • Contact
  • Retour à la page d'accueil

Flux RSS

  • Flux RSS des articles

Littérature - Poème

"Du ventre de ma mère au ventre de la terre" de Antoinette Godain

"Quand la vie tutoie la mort" de Sylvie Garoche"

"Les soignants face au burn-out" de Alexandre Manoukian"

"La mort apaisée" d'Elise et Michaëlle GAGNET

"L'accompagnant" de Jean-Yves Revault

"Carnet d'une infirmière de nuit" de Anne Perraut Soliveres

"La mort à vivre" Livre collectif

"D'une même voix" de Annick Auzou

"Face à celui qui meurt" de Patrick Verspieren

"Face à la maladie grave" de Martine Rusznievski

NUMERO AZUR

Le service téléphonique qui informe

ou écoute toutes les questions

relatives à la fin de vie

- 0 811 020 300 -

du lundi au samedi de 8h00 à 20h00

(Prix d'un appel local)

Document à télécharger sur le site

de l’Institut national de prévention

et d’éducation à la santé (Inpes) : ICI.gif

-------------------------------------------

Numéro national contre la maltraitance

des personnes âgées

et des adultes handicapés

qui se sentent victimes de maltraitance

 HABEO.jpg  est à votre écoute au 3977

Avertissement

Chaque sujet traité et publié par pujo-j-jacques.net est une synthèse de données provenant de sources d'informations diverses qui sont explicitement citées en fin d'article par un lien de renvoi vers cette source.
L'administrateur du site http://www.pujo-j-jacques.net/ s'engage à modifier, supprimer tout ou partie de document d'un auteur qui en ferait la demande par mail à j.j.pujo@free.fr
Limitation de responsabilité : Le contenu des textes et articles reproduits sur ce site ainsi que les liens et hyperliens de renvoi vers d'autres sites sont offerts à titre informatif et documentaire, ils n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas la responsabilité de http://www.pujo-j-jacques.net/

Lundi 13 août 2007 1 13 /08 /Août /2007 18:43

Titre du livre : "Infirmières, le savoir de la nuit" de Anne Perraut Soliveres

(cadre supérieur Infirmier) prend la parole pour s'indigner ou apaiser.

Quatrième de couvertureInfirmières, le savoir de la nuit
Fruit d'une expérience et d'un engagement personnels, mais aussi d'une réflexion et d'une enquête approfondie, ce livre se propose, à travers une démarche théorique et éthique aux accents souvent militants, de rendre la parole à celles que notre société, et pas seulement lé système médical, laisse dans le silence et dans l'ombre: les infirmières de nuit. Quel savoir ces infirmières, confrontées quotidiennement à la souffrance, à la faiblesse et à la mort, développent-elles ? Quelle est la particularité du « monde de la nuit », qui constitue la face cachée, impensée de la médecine et au-delà même de la science dans son entier? Quelles valeurs produit-il? La nuit est ce moment où les normes, les structures, les rites, le temps même semblent disparaître, et laisser place à la sensation que tout peut arriver: la mort qui rôde et qui ne se décide pas, ou qui se trompe parfois de malade. C'est le moment du vide, de l'aventure, de l'inattendu, mais aussi celui de la liberté et d'une plus grande disponibilité envers les patients. Pour explorer ce savoir de la nuit, et afin que s'éclaire la nuit du savoir, Anne Perraut-Soliveres, elle-même infirmière de nuit, a enquêté pendant sept ans, recueillant de très nombreux témoignages de collègues. Prenant appui sur une méthode particulièrement originale, qui mêle le « je » de l'auteur aux énoncés plus impersonnels de la recherche, cet ouvrage vise à redonner aux infirmières une position stratégique dont la déshumanisation croissante de l'institution hospitalière les a destituées. Il aidera les lecteurs à prendre conscience du piège qu'a tissé, avec l'assentiment d'une majorité silencieuse, un système de soins fondé uniquement sur le profit. -

Chapitre :

Une agonie

Je suis assise dans le fauteuil à côté de son lit. Il respire tranquillement la bouche grande ouverte. La morphine fait son œuvre et le plonge dans un sommeil profond où la douleur a disparu en même temps que sa conscience. Son bras droit ainsi que ses deux jambes sont noirs et glacés, déjà morts du fait de l’obturation de ses artères et l’issue ne fait, hélas, plus aucun doute. C’est seulement une question de temps et la pompe de morphine est, avec l’hydratation, le seul traitement.
Il y a longtemps que sa respiration ne m’avait pas paru aussi facile, son insuffisance respiratoire ne le dérange plus. Je tiens sa main gauche, qui se refroidit sensiblement, dans la mienne et me surprends à vérifier son pouls qui bat trop vite. Je suis infiniment triste de regarder s’en aller cette vie et ne peux détacher mon regard de son visage détendu, ou plutôt sans expression.

Voir la suite de l'article en cliquant sur le lien ci-dessous :
http://infirmiere.blogs.liberation.fr/anne_perraut_soliveres/2007/08/une-agonie.html

Voir aussi : http://infirmiere.blogs.liberation.fr/

Biographie de l'auteur : http://infirmiere.blogs.liberation.fr/about.html
Préface d'Isabelle Stengers.
Auteur(s) : Anne Perraut-Soliveres 
Editeur : Presses Universitaires de France - PUF (6 novembre 2001)
Collection : Partage du savoir
ISBN
  9782130522522

Publié dans : Littérature - Ecrire un commentaire
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés